Institut de Formation en Ergothérapie ADERE Paris

Association pour le Développement, l’Enseignement et la Recherche en Ergothérapie

IFE ADERE Paris

Des stages pratiques tout au long de la scolarité

La formation articule le contenu des Unités d’Enseignement réalisées en Institut de Formation et les apprentissages cliniques et techniques effectués en stage. L’ensemble de ces deux modes de formation vous permet de développer des compétences et de mener à bien des activités dans des situations professionnelles déterminées, en obtenant les résultats requis.

Ainsi pour valider chaque compétence du métier, vous devrez avoir acquis :

  • des Unités d’Enseignement (UE) dont le contenu est soit contributif au métier, soit cœur de métier ;
  • des Unités d’Intégration (UI) centrées sur la mobilisation des savoirs en situation pour valider les compétences ;
  • des savoirs et savoir-faire acquis en milieu de travail lors de stages capitalisés en Unités d’Enseignement (UE).

Répartition des stages

Les stages (UE 6.7) s’effectuent selon le schéma suivant :

  • Semestre 2 : 1 période de stage de 4 semaines (4 ECTS)
  • Semestres 3, 4, 5, 6 : 1 période de 8 semaines de stage par semestre (4 x 8 ECTS), dont 2 périodes au maximum peuvent être fractionnées en fonction du projet de formation de l’étudiant.

Soit au total 36 semaines de stages répartis sur 5 à 7 périodes au cours de la scolarité et totalisant 36 ECTS.

Les stages s’effectuent sur la base de 35 heures par semaine, soit 1 ECTS/semaine.

Parcours de l’étudiant

Vous devrez réaliser au moins un stage dans chacun des domaines suivants :

  • Soins de suite et de réadaptation, de courte ou de longue durée : vous vous adressez à des personnes hospitalisées qui requièrent de la rééducation/réadaptation en ergothérapie dans un service de soins ou de rééducation.
  • Soins en santé mentale (psychiatrie, géronto-psychiatrie, psycho-gériatrie) : vous vous adressez à des personnes hospitalisées ou non, suivies pour des problèmes de psychiatrie ou de santé mentale.
  • Interventions sur les lieux de vie (domicile, hébergement, travail, scolarité, loisirs, … ) : vous vous adressez à des personnes qui se trouvent dans leur lieu habituel de vie ou qui font appel à des structures peu ou pas médicalisées. Entrent dans cette catégorie les stages en secteur libéral, en SSIAD, en entreprise, en école, en établissement pénitentiaire, etc.

Les stages peuvent être réalisés dans des dispositifs visant :

  • La participation sociale de personnes en situation de handicap ou vulnérables ;
  • La prévention et l’éducation à la santé ;
  • La compensation de situations de handicap.